Accès membres

Les EMS romands en état d’alerte

Arnaud Schaller répond aux questions de Sylvia Revello pour le journal Le Temps.

[EXTRAIT]

Dans le canton du Valais, où 14 établissements sur 51 sont désormais touchés, et quelque 155 résidents contaminés, le plan de bataille est lancé. Depuis mercredi, les visites sont interdites. Les activités, restreintes, ne sont, quant à elles, autorisées qu’avec le port du masque et les mesures de distanciation. «Dès qu’un cas de Covid-19 se déclare, le résident est immédiatement placé en isolement, détaille Arnaud Schaller, directeur de l’Association valaisanne des EMS. On effectue ensuite un traçage pour identifier les personnes qui ont pu être en contact avec lui et effectuer les tests nécessaires.» Avec cette stratégie, le canton espère maîtriser «l’augmentation significative» des cas mais l’inquiétude grandit.

«Les EMS sont le reflet de la population, estime Arnaud Schaller. La lassitude ressentie de part et d’autre est aussi présente ici.» Cet été, les mesures sanitaires ont parfois été difficiles à imposer pour les familles, raconte-t-il. «Beaucoup pensaient que le virus avait disparu, enlevaient leur masque et se faisaient la bise une fois à l’intérieur.» Autre préoccupation: éviter une «hécatombe» au sein du personnel. Mercredi plus d’une centaine de collaborateurs contaminés manquaient déjà à l’appel.

[EXTRAIT]

 

Lire l'article complet sur le site du Temps

Avalems

Association valaisanne des EMS
Avenue de la Gare 29
CP 91
1951 Sion


027 / 323 03 33

Horaires d'ouverture

Lundi - jeudi
09h00 - 11h00
14h00 - 16h00
powered by /boomerang
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Lire les mentions légales ok