Mitgliederbereich

Pôle 2 : Relations – l’organisation

 

Nous proposons ici trois modèles organisationnels qui permettent d’intégrer un service d’animation socioculturel au sein de l’accompagnement en EMS. Chacun de ces modèles a été expérimenté dans des établissements romands ou valaisans. Nous les présentons les trois, avec les éléments de discussion principaux ressortis lors des focus groups.

Chaque modèle a ses avantages et inconvénients. Le choix du modèle dépend de la taille de l’EMS, du contexte et de l’histoire institutionnelle, des préférences et compétences managériales.

Ces modèles diffèrent :

De par les relations et communications interprofessionnelles

De par l’implication des divers acteurs internes et externes dans les décisions

Nous proposons ici trois modèles organisationnels qui permettent d’intégrer un service d’animation socioculturel au sein de l’accompagnement en EMS. Chacun de ces modèles a été expérimenté dans des établissements romands ou valaisans. Nous les présentons les trois, avec les éléments de discussion principaux ressortis lors des focus groups.

 

Modèle en silo

 

Original  

Amélioré

  • Logique de clientèle actuelle, où le résident est un client, vu comme bénéficiaire des diverses offres de l’entreprise EMS
  • Adapté à des grandes structures
  • Propice en période de crise, car la hiérarchie est directe. Avec risque de retour à l’animation comme sous-secteur des soins

  • Les services de support, comme celui de sécurité et hygiène ; l’administratif ; etc. : sont des « services au service des services»
  • L’imbrication entre les secteurs et la coordination sont rajoutées.

 

Modèle de co-gestion

 

Original  

Amélioré

  • Le résident est partie prenante mais pas au centre => les directeurs du focus group préfèrent ce modèle au modèle holistique.
  • A l’inverse, les responsables sont au centre => les responsables de services préfèrent le modèle où les résidents sont au centre
  • Les décisions passent après consultation des résidents et des proches : Participation VS consommation ! L’auto-détermination est assurée.
  • Ce modèle correspond à ce qui se fait lors des bilans à l’entrée en EMS avec la famille et le résident : il s’agirait de poursuivre la démarche participative sur l’ensemble du séjour en EMS (en organisant des bilans réguliers, un forum de résidents…)

  • La direction avec le secteur « administration » est vu comme organe de « stratégie » et garantie opérationnelle è l’administratif comme « support » à l’accompagnement

 

Modèle holistique

 
  • Le client est au centre : ce modèle est plébiscité par les responsables de l’animation mais pas par les directeurs (client roi - consommateur).
  • Responsabilités partagées parmi les professionnels.
  • Moins protagoniste pour les résidents et les proches qui sont objets de l’accompagnement
  • L’environnement extérieur est pris en compte, l’établissement interagit avec l’extérieur
 

Avalems

Verein der Walliser APH (AVALEMS)
Avenue de la Gare 29
Postfach 91
1951 Sitten


027 / 323 03 33

Öffnungszeiten

Montag bis Donnerstag
09.00 - 11.00 Uhr
14.00 - 16.00 Uhr
powered by /boomerang
Indem Sie die Website weiterhin nutzen, stimmen Sie der Verwendung von Cookies zu, um die Nutzererfahrung zu verbessern und Besucherstatistiken zur Verfügung zu stellen.
Rechtliche Hinweise lesen ok